Safia Moghladj Poésie-Roman

Le Dernier souffle

             

 

                                               Index

 

                                              007 jpej 2

                                            Librairie Les Sandales d'Empédocle

                     

   

      

 

 

Présentation de l'éditeur(2010)

      Safia Moghladj est professeur d'histoire-géographie en Franche-Comté. À 32 ans, elle nous livre son premier recueil de poésie. Un recueil écrit à la frontière entre l'Orient et l'Occident. Un recueil où ces deux mondes qui l'habitent se rencontrent et s'affrontent, s'aiment et se déchirent.
     

      À travers sa poésie classique et ses vers libres, ses chansons ou ses petits contes satiriques, elle nous offre un recueil fait de multiples  saveurs. Un recueil qui se lève en Orient pour célébrer Bagdad la superbe, pour pleurer, pour rire de l'humanité. Un recueil qui se couche en Occident en murmurant à l'humanité que « le poète est un fils du soleil, et la poésie, un temple où l'on prie ».

      Ce recueil est aussi un chemin qui part de l'Orient pour aller vers l'Occident, des  guerres d'Irak, injustes et terrifiantes, de leur lot de tortures aveugles, pour aller vers la paix que chacun peut trouver en se consacrant à la poésie.
Composé de quatre parties, il allie les conventions classiques avec un style plus contemporain. Ainsi l'importance que l'auteur accorde au rythme, la recherche d'une certaine musicalité, d'une harmonie côtoient les vers libres, les rimes intérieures, ou encore les assonances.

       De Bagdad à la France en passant par l'Algérie, la place des femmes dans le monde musulman, la douleur, mais aussi l'espoir de l'exil, et enfin l'amour et la liberté, sont autant de thèmes qui inspirent Safia Moghladj.

×